Juil 20, 2021

LE DHA, UN NUTRIMENT INDISPENSABLE AU BON COMMENCEMENT DANS LA VIE !

 

 

Son rôle dans le développement du fœtus

Le DHA est un composant important des lipides neuronaux qui s’accumulent dans les tissus neuronaux et dans les membranes des cellules photoréceptrices au cours du développement (1). Cet acide gras est indispensable au développement du système nerveux central et à la fonction rétinienne, et joue un rôle capital dans l’acquisition et le maintien des mécanismes de la vision et de la mémoire (2).

Un apport insuffisant en DHA pendant la gestation peut compromettre le développement du nourrisson. L’accumulation du DHA dans le tissu cérébral fœtal se fait essentiellement au cours du dernier trimestre de la grossesse, mais cette accumulation se poursuit en postnatal pendant les deux premières années de vie (3;4;5).

Les naissances prématurées sont la principale cause de décès des enfants de moins de 5 ans dans le monde, représentant près d’un million de décès par an. Les bébés prématurés sont plus exposés à toute une série d’affections à long terme, notamment les troubles visuels, les retards de développement et les difficultés d’apprentissage.

 

Des effets santé significatifs

L’étude Cochrane (6) a examiné 70 essais randomisés et a constaté que pour les femmes enceintes une supplémentation quotidienne en oméga-3 réduit de 42 % le risque d’avoir un bébé prématuré (moins de 34 semaines).

Les huiles contenant du DHA sont généralement extraites des chairs de poissons (anchois, sardine, thon…), mais malgré les bienfaits du DHA pour la santé pendant la grossesse, les préoccupations concernant la présence potentielle de contaminants environnementaux dans les huiles de poisson, qui pourraient avoir un impact sur la santé du fœtus, font que les femmes enceintes évitent souvent de se supplémenter.

Les poissons tout comme les humains ne sont pas capables de synthétiser le DHA mais le retrouve dans leur régime alimentaire riche en microalgues, uniques organismes capables de produire ces acides gras à effet santé !

Le DHA issu de microalgue représente une alternative durable aux huiles de poissons et peut s’intégrer au régime alimentaire des végétariens et végétaliens (7;8;9) ; et surtout, il peut être proposé aux femmes enceintes en sachant que le processus de production est soigneusement contrôlé et le risque de contaminants environnementaux est éliminé.

La supplémentation en DHA algal permet notamment d’augmenter la durée de la gestation chez les femmes enceintes.

omega-3 and preterm birth

 

 

 

 

La supplémentation en DHA importante avant la grossesse

La consommation de DHA pendant la grossesse est importante, mais la préparation de l’organisme à la grossesse semble également importante. Une femme consommant au moins 200 mg de DHA avant sa grossesse verra son risque d’avoir une naissance prématurée réduit de 3,7 (Fig. 2). L’étude Cochrane (10;11) a révélé que la dose optimale était un supplément quotidien contenant entre 500 et 1000 milligrammes (mg) d’acides gras oméga-3 (contenant au moins 500 mg de DHA).

Bien qu’une augmentation de la prise de DHA au cours dela grossesse soit bénéfique, il semble possible que des apports plus élevés, supérieurs à 600 mg de DHA/jour, puissent offrir une meilleure protection que des doses inférieures

Par ailleurs, l’étude KUDOS (12) a montré une diminution significative des traitements et des hospitalisations résultant d’une amélioration de la santé des nourrissons quand le DHA était universellement fourni à ce niveau pendant la grossesse.

Une étude clinique orchestrée par Carlson et al.(11) a également démontré les avantages d’une augmentation de la supplémentation en DHA au-delà de ce qui est actuellement recommandé et a prouvé l’efficacité et la sécurité d’une supplémentation en DHA à haute dose de 1000 mg/j, qui est une quantité courante dans les suppléments prénataux haut de gamme aux États-Unis.

 

DHA and preterm birth

 

En conclusion, la supplémentation en DHA avant et pendant la grossesse a un réel impact sur le bien-être de la mère et du fœtus. Chaque pays a établi des recommandations spécifiques sur la supplémentation en DHA des femmes enceintes. Celles-ci sont disponibles sur le site du GOED (13).

 

 

 

Bibliographie :

1 Lavialle 2007. Le DHA dans la neurotransmission. DOI : 10.1684/ocl.2007.0099
2 Barnathan 2007. Sources connues et potentielles de DHA pour les besoins de l’homme. OCL VOL. 14 N° 1 JANVIER-FE´VRIER 2007. doi: 10.1684/ocl.2007.0096
3 Lapillonne 2007. DHA et développement du cerveau de l’enfant. OCL VOL. 14 N° 1. doi: 10.1684/ocl.2007.0104
4 Harris et al., 2015. The effect of omega-3 docosahexaenoic acid supplementation on gestational length : randomized trial of supplementation compared to nutrition education for Increasing n-3 intake from foods. BioMed Research International 2015;DOI : 10.1155/2015/123078]
5 Mudler et al., 2018. Fetal DHA inadequacy and the impact on child neurodevelopment: a follow-up of a randomised trial of maternal DHA supplementation in pregnancy. British Journal of Nutrition, 119, 271–279
6 Middleton et al., 2018. Omega-3 fatty acid addition during pregnancy (Review). Cochrane Database of Systematic Reviews numéro 11. Art. No. : CD003402. doi:10.1002/14651858.CD003402.pub3.
7 Ryan, Fraser and Symington 2013. Algal-oil supplements are a viable alternative to fish-oil supplements in terms of docosahexaenoic acid (22 : 6n-3; DHA). Proceedings of the Nutrition Society (2013), 72 (OCE2), E96.
8 Baroni et al., 2018. Vegan Nutrition for Mothers and Children: Practical Tools for Healthcare Providers. Nutrients 2019, 11, 5; doi:10.3390/nu11010005.
9 Sebastiani et al., 2019. The Effects of Vegetarian and Vegan Diet during Pregnancy on the Health of Mothers and Offspring. Nutrients, 11, 557; doi:10.3390/nu11030557
10 Carlson et al., 2013. DHA supplementation and pregnancy outcomes. Am J Clin Nutr.
11 Carlson et al., 2017. BMC Pregnancy and Childbirth. 17:62 DOI 10.1186/s12884-017-1244-5.
12 Shireman et al., 2016. Docosahexaenoic acid supplementation (DHA) and the return on investment for pregnancy outcomes. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. August ; 111: 8–10. doi:10.1016/j.plefa.2016.05.008.
13 GOED : Global Recommendations for EPA and DHA Intake (Rev 17 Dec 2019). https://drive.google.com/file/d/0B9qT6KspMkCJdEpUNlp4V2VOTG8/view?usp=sharing

Restez informé !

Inscrivez-vous à la newsletter Fermentalg et recevez nos nouvelles en avant première

*Champs obligatoires