Sep 21, 2021

Oméga-3 : Comment répondre aux attentes de durabilité des consommateurs ?

Durabilité : quel héritage allons-nous laisser aux générations futures ?

Qu’est-ce qu’une alimentation durable ?

Le concept de durabilité n’est pas nouveau mais demeure malgré tout complexe.

Selon la définition de la FAO, l’alimentation durable est saine, équilibrée, nutritionnellement adaptée et produite tout en protégeant la biodiversité et les écosystèmes. Elle doit également préserver la diversité culturelle et optimiser l’usage des ressources naturelles et humaines (FAO, 2010).

Selon un sondage IPSOS 2016, 83 % des sondés disent ne pas avoir assez d’informations sur l’impact social des produits, 78 % sur l’impact environnemental et autant sur l’impact santé. Les consommateurs sont donc à la recherche de produits abordables et naturellement sains pour la santé. Ils sont également désireux de trouver des marques engagées qui leur offrent des garanties éthiques et environnementales.

Une alimentation naturellement favorable à la santé

Bien souvent, durabilité et naturalité vont de pair. Les consommateurs recherchent des produits qui contiennent naturellement de bons nutriments. Aujourd’hui, ils savent faire la différence entre des aliments “enrichis” et des aliments “naturellement riches en”. Une étude de marché réalisée par FMCG Gurus en 2020 s’est intéressée à l’alimentation des consommateurs et aux grandes tendances associées. Certaines d’entre elles concernent directement la consommation d’oméga-3 : les consommateurs savent aujourd’hui que leur alimentation a un impact direct sur leur santé à long terme. Ils essayent donc de changer leurs habitudes alimentaires pour améliorer leur bien-être de manière générale. Nous observons ainsi une approche proactive de la santé avec notamment la recherche de produits fonctionnels et exempt de chimie.

Les bienfaits des oméga-3 sont maintenant bien connus et démontrés par la science (avec plus de 4000 études) sur la santé cognitive, l’ophtalmologie (DMLA, sécheresse oculaire), la santé cardiovasculaire (1), en bref, du pré-post natal jusqu’au vieillissement. De plus, des recherches scientifiques portent aujourd’hui sur leur rôle en matière d’immunité (2), sur le microbiote et les maladies neurodégénératives (3) comme la maladie d’Alzheimer.

choose DHA

Oméga-3 et allégations de santé

La Commission Européenne a d’ailleurs défini de nombreuses allégations de santé pour l’EPA et le DHA. Reconnu et démontré par la science, l’acide docosahexaénoïque (DHA) dispose d’allégations sur les fonctions cognitives, la santé cardiovasculaire et sur la vision*:

Le DHA contribue :

  • au fonctionnement normal du cerveau
  • au maintien d’une vision normale
  • au maintien d’une concentration normale de triglycérides dans le sang.

La consommation du DHA par la mère contribue :

  • au développement normal de la vue des nourrissons jusqu’à 12 mois
  • au développement normal des yeux du fœtus et de l’enfant allaité,
  • au développement normal du cerveau du fœtus et de l’enfant allaité

L’EPA et le DHA contribuent, avec l’EPA :

  • au maintien d’une concentration normale de triglycérides dans le sang.
  • au maintien d’une pression sanguine normale
  • au maintien à une fonction cardiaque normale.

*ces allégations sont valables selon certains dosages.

Les oméga 3, tels que le DHA, s’inscrivent ainsi dans une démarche de prévention et d’optimisation du capital “santé” de chacun, du bien-grandir au bien-vieillir. C’est pourquoi ils sont les ingrédients phares de produits de santé naturelle, tels que les nutraceutiques, les compléments alimentaires et les aliments fonctionnels.

Cependant, lorsqu’on demande aux consommateurs le rôle des oméga-3 sur leur santé, ils ne savent pas toujours répondre (46 % des sondés, FMCG Gurus). Bien souvent, Ils ne savent pas non plus quelle quantité d’oméga-3 ils ont ingérée pendant les dernières 24h (24 % des sondés connaissent la quantité, FMCG Gurus). De plus, les bienfaits des oméga-3 ne sont perceptibles qu’à long terme et sont consommés dans une optique de prévention santé. Il est donc important pour les industriels d’éduquer les consommateurs au sujet des oméga-3.

Les consommateurs veulent plus d’informations sur les packagings des produits ou dans les publicités. La technologie pourrait notamment faciliter le travail de communication autour de la traçabilité des produits avec des informations sur les sites internet, des QR code, des applications mobiles santé…

Un véritable enjeu sociétal

consommer du DHA

Les nouveaux consom’acteurs engagés et avertis ne souhaitent cependant pas que leur santé d’aujourd’hui se fasse au détriment de leur santé de demain, ni de celle de leur écosystème.

Ce dernier regroupe une société d’hommes et de femmes qui travaillent et qui sont impliqués dans la filière d’un produit. Les consommateurs sont soucieux de la qualité de vie et de la rémunération des producteurs. Ils sont d’ailleurs 84 % à privilégier des entreprises qui font travailler les producteurs locaux (12e baromètre Greenflex 2017).

L’écosystème inclut également une notion environnementale qui compte de plus en plus. Par exemple, on peut s’interroger de l’impact de la pêche intensive et de la capture des poissons pour la fabrication des huiles d’oméga-3 qui entreront ensuite dans la composition d’un complément alimentaire. L’enjeu sociétal de l’alimentation durable exige de repenser à l’impact global de l’alimentation sur l’environnement. On dit que l’on achète le monde qui va avec le produit.

Ainsi le consommateur se pose davantage de questions sur l’origine des produits et sur leur mode de production. Est-il durable ? Les ressources naturelles ont-elles été pillées ? Quelles sont les alternatives saines et respectueuses de l’environnement.

Une alimentation engagée pour la protection de la biodiversité

L’engagement d’une marque pour l’environnement séduit les consommateurs et joue un rôle prépondérant dans l’acte d’achat.

Le graphique ci-dessous montre le pourcentage de personnes interrogées qui déclarent qu’il est extrêmement ou très important que les entreprises mettent en œuvre des programmes visant à améliorer l’environnement (The Conference Board® Global Consumer Confidence Survey, conducted in collaboration with Nielsen Q2 2017).

programme pour améliorer l’environnement

 

Les consommateurs savent aujourd’hui que leur alimentation a un impact sur l’environnement. Pour produire, transformer ou stocker nos aliments, nous utilisons des ressources naturelles et nous générons de la pollution. Nous observons une véritable prise de conscience des consommateurs et une demande de transparence auprès des industriels.

Pour retrouver la confiance envers les entreprises, les consommateurs expriment différentes attentes fortes de cette transparence sur le mode de fabrication des produits. Même si la pollution inquiète toujours, la biodiversité est un enjeu qui prend de l’ampleur avec, notamment, l’extinction des espèces animales
et végétales.

Ainsi, les compléments alimentaires d’oméga-3 issus d’un sourcing éthique sont plus respectueux de l’environnement et répondent aux attentes des consommateurs.

Des consommateurs prêts à payer plus chers des produits durables de marques engagées

Mais une chose est sûre : consommer mieux coûte plus cher. Cependant, selon le dernier rapport de Global Corporate Sustainability 2015 de Nielsen, 66% des personnes au niveau mondial sont prêtes à dépenser plus pour une alimentation de qualité.

Malgré une évolution dans un climat économique instable, 70% des Millenials âgés de 20 à 35 ans sont prêts à payer plus cher pour des produits durables (Global Corporate Sustainability 2015 de Nielsen). Ainsi, les Millenials attendent des engagements

forts de la part des industriels et des gouvernements sur l’héritage qui leur sera laissé. Cela est un signal fort pour les marques qui doivent s’engager dans la voie de la durabilité pour garder la confiance des consommateurs d’aujourd’hui et de demain.

Selon FMCG Gurus, 3 consommateurs sur 10 veulent des produits plus durables en particulier pour les produits à base de poisson. On observe une émergence du concept “bon pour moi, bon pour la planète”. La pollution des océans est ce qui préoccupe le plus les consommateurs, juste devant la surpêche.

C’est pourquoi les oméga 3 issus de microalgues répondent à ces préoccupations fortes et offrent une valeur ajoutée aux produits des industriels et des marques qui utilisent cette source d’oméga-3 d’origine végétale et durable.

Restez informé !

Inscrivez-vous à la newsletter Fermentalg et recevez nos nouvelles en avant première

*Champs obligatoires